5 manières d’utiliser Epopia avec sa classe

Utilisé en classe, Epopia est le support pédagogique idéal pour vivre une année scolaire extraordinaire avec ses élèves ! En faisant participer, débattre, lire et écrire sa classe, les élèves progressent dans un cadre ludique. Déjà adopté par plus d’une centaine d’écoles, découvrez comment les enseignants ont utilisé Epopia avec leur classe !

Préparer la réception du courrier avec des travaux pratiques

enfants-ecole-epopiaValérie, enseignante en classe de CE2 à Nesles la Vallée (95) a démarré l’aventure Epopia avec une activité ludique et manuelle pour remettre les élèves dans le bain de l’école :

« Au début de l’année, nous avons fabriqué une boite aux lettres dans la classe pour recevoir les courriers des aventures Epopia. Le matin, les élèves viennent régulièrement voir s’il y a du courrier. Ils sont très intéressés et motivés par cette aventure ! Une élève m’a même demandé : « Est-ce qu’on va envoyer des cartes postales à nos parents comme pendant les vacances ? ».

Les activités présentes dans chaque courrier permettent aux élèves de s’intéresser à l’histoire tout en faisant travailler leur créativité et leur imagination !

Donner le goût de la lecture et de l’écriture aux élèves

Pour Juliette, maîtresse d’une classe double à Thiviers (24), confier la mission de diriger une Réserve Naturelle à ses élèves est le meilleur moyen pour leur donner l’envie de lire et d’écrire :

travaux pratiques en classe« Notre classe a ouvert hier son premier courrier, quel instant magique ! Mes élèves ont immédiatement fixé la grande enveloppe au mur, à côté de la carte de Théagaïa équatoriale que nous avons reçue et du diplôme de directeur. La classe étant composée de CP et de CE2, les plus âgés lisent les courriers aux plus jeunes afin que tout le monde puisse participer. Ils adorent recevoir le courrier. Mes élèves se mettent plus facilement à l’écrit lorsque cela concerne Epopia ! ».

Contrairement à une lecture classique, les élèves sont acteurs de l’histoire et décident eux-mêmes de la suite de celle-ci. L’enthousiasme et la motivation sont au rendez-vous.

Travailler l’argumentation et le « vivre ensemble »

Dans la classe de Valérie, c’est avec une véritable assemblée et avec un vrai travail d’équipe que se décident les réponses aux courriers :

« Lorsqu’un courrier arrive dans la boite aux lettres, nous ouvrons l’enveloppe. Un des lecteurs aguerris de la classe lit une partie de chaque lettre à toute la classe. Puis nous votons ensemble pour donner les réponses, par écrit et à la majorité. Le fait qu’il faille répondre à des personnes différentes, est intéressant, car les enfants sont alors en groupe de travail avec un secrétaire qui a pour but d’écrire ce qu’il s’est décidé au cours de nos votes et de répondre aux questions. Les lettres sont corrigées par moi-même et ensuite tapées à l’ordinateur (utilisation de word) par les élèves secrétaires. À chaque nouvelle lettre, le secrétaire change et maintenant chacun écrit ou tape une phrase (ils se sont organisés eux-mêmes). Et enfin les lettres sont envoyées.»

classe-a-la-poste

Le travail en groupe est un excellent moyen pour que donner confiance à chaque élève, qu’il s’exprime et laisse aussi s’exprimer ses camarades.

Approfondir des thématiques

Pour Adrien, enseignant en classe de CM2 à Colmar (68), c’est l’occasion de susciter l’intérêt des élèves en approfondissant certains sujets.

« Lorsqu’il y a des questions sur les animaux, ou des graines à planter, nous complétons notre programme de sciences en faisant des expériences, des plantations, en faisant des recherches sur le vivant, ce qui permet d’aller sur internet d’apprendre à se documenter correctement. S’il y a des charades, des devinettes à chercher, nous le faisons en production d’écrit dans la semaine.»

Selon l’histoire choisie, l’enseignant peut compléter le programme d’histoire, de géographie, d’éducation civique, etc.

Adapter l’aventure en spectacle de fin d’année

epopia-fin-danneeAvec leur maîtresse Marie, les élèves de la classe de CM2 à Tours (37) sont allés jusqu’au bout de l’aventure en présentant un spectacle de fin d’année aux couleurs de l’histoire médiévale.

« Cette semaine, nous avons fait un spectacle devant les parents pour leur raconter notre fabuleuse aventure en tant que rois et reines du royaume de Fantasia. Nous avons incarné les différents personnages : Bellegardar, Castagnolle, Mordau, Percidre, Bimbontan, Dame Clarydre et Sieur Grosstan et bien sûr Grouguignon pendant que les lecteurs parlaient dans le micro pour raconter nos aventures. Et en plus, pendant le spectacle, avec Yann, notre intervenant de musique, on a même chanté des chansons en rapport avec les princesses, les chevaliers et les dragons. C’était génial ! »

Comédie musicale, vidéo, livres souvenirs, spectacle théâtral, les enseignants nous ont montré à quel point eux aussi étaient créatifs et inspirés par les aventures Epopia.

Il existe de multiples façons d’utiliser Epopia avec sa classe ! Si comme ces enseignants vous souhaitez tenter l’aventure ou partager avec nous votre expérience, n’hésitez pas à nous en parler en commentaires de l’article ou à vous inscrire sur notre site

 

Démarrez l'aventure !

Enregistrer

Plume

Plume

Messagère ailée, mascotte d'Epopia, Plume vous dévoile tous les dessous de notre projet littéraire innovant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *