À la rencontre de Franck, écrivain de la nouvelle histoire d’Epopia

« Une équipe retourne dans le passé pour étudier les dinosaures. La machine à voyager dans le temps tombe en panne et les personnages se retrouvent bloqués en plein Crétacé ! » Voici le début de la nouvelle histoire des dinosaures ! Derrière cette incroyable aventure se cache un lutin écrivain répondant au petit nom de Franck.  Selon une légende familiale, « Brachylophosaurus » était son premier mot ! Envie d’en savoir plus sur notre auteur paléontologue ? Avec ma plume de fée et mon stylo, je suis allée interroger notre vrai Dr Alan Grant* à nous !

Coucou Franck, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Salut Plume ! Après des études qui m’ont mené vers la paléontologie, je me suis rendu compte que j’étais un peu trop rêveur pour devenir chercheur. En revanche, j’étais plutôt doué pour expliquer la science et ses phénomènes. Je suis donc devenu tout naturellement médiateur scientifique pour les enfants. Une dizaine d’années plus tard, j’avais envie de bousculer un peu mes habitudes et de changer d’horizon. Mes expériences passées d’écriture me sont revenues en tête et l’envie de recréer des univers et des aventures est devenue de plus en plus présente. C’est là que j’ai entendu parler d’Epopia et que j’ai eu la chance de rejoindre cette fabuleuse équipe ; le genre d’occasion qui ne se présente qu’une fois dans sa vie ! Je pouvais enfin réaliser un de mes rêves : écrire une histoire que les enfants vont pouvoir lire !

franck-ecrivain-dinosaures

Peux-tu nous dire de quoi parle ta nouvelle aventure ?

Une équipe d’explorateurs est envoyée en mission pour observer les dinosaures à leur époque, plus précisément au Crétacé : la dernière période avant leur étrange disparition. Manque de chance, leur machine à voyager dans le temps tombe en panne et les personnages se retrouvent coincés là-bas. En plus, ils se font voler des morceaux de leur machine par des dinosaures ! Heureusement, ils peuvent contacter une personne, celle qui pourra les aider à accomplir leur mission et à rentrer chez eux : leur capitaine. Et ce capitaine, c’est votre enfant…

 

nouvelle histoire dinosaures epopia

T’es-tu inspiré de Jurrasic Park ?

En fait, dans notre histoire, ce ne sont pas les dinosaures qui reviennent à notre époque mais les personnages qui remontent le temps pour les rencontrer ! En plus, ce sont de vrais dinosaures, pas le résultat de tripatouillages d’ADN :) Et surtout, nos dinos, ils ont des plumes ! Enfin, ceux qui étaient censés en avoir à l’époque. Ce ne sera pas une succession de bestioles à écailles. Alors on pourrait dire que cette histoire, c’est un mélange de « retour vers le futur » et de « voyage au centre de la Terre », mais en plus rigolo.

Peux-tu nous dévoiler quelques secrets sur l’histoire ?

machine à voyager dans le tempsDes secrets ?! Eh bien déjà, je peux te dire que la machine à voyager dans le temps ne ressemblait pas à ce qu’elle est aujourd’hui. Au départ, c’était une machine dans le style « steampunk » semblable à une araignée. Mais après réflexion on s’est dit : pourquoi une araignée alors qu’on va chez les dinosaures ?! Comme le logo de l’histoire est un tricératops, on s’est décidé pour une machine qui ressemble à cet animal. Et tiens, puisqu’on parle de logo : dans chaque lettre, il y a un cadre sous le dessin du personnage qui parle. On y place le code secret de notre capitaine de mission. Si tu regardes bien, tu verras que ce cadre est un peu spécial, avec des sortes de cristaux qui l’entourent. Eh bien c’est une réplique du convecteur temporel que l’on voit dans « Retour vers le Futur ». Amusant, non ?

Et toi, c’est quoi ton dinosaure préféré ?

J’ai un faible pour le tricératops, il a un côté sympa que je ne saurais expliquer :)

Tricéracops

 

Peux-tu nous donner le secret pour remonter le temps ?

Ah ça, c’est top-secret ! Motus et bouche-cousue ! Enfin si : il ne faut jamais perdre son âme d’enfant et continuer à rêver d’histoires dans lesquelles on est le héros d’aventures palpitantes. A défaut de remonter le temps, on le ralentit !

Ton histoire de dinosaures plaira-t-elle autant aux filles qu’aux garçons ?

Ce n’est pas parce qu’on parle de dinosaures que l’histoire ne s’adresse qu’aux garçons, nom d’un vélociraptor ! Car, ce n’est pas juste une aventure où on passe son temps à chasser des dinosaures (ou être chassés par eux d’ailleurs). On s’occupe des dinosaures, on y mène des enquêtes, on aide les personnages à prendre des décisions, on discute avec eux, bref, on vit une grande aventure ! Les capitaines auront les mêmes responsabilités !

Certains enfants ont déjà testé en avant-première ton histoire.
Quels sont leurs premiers retours ?

La plupart sont très surpris de découvrir qu’ils sont capitaines d’une mission dans le temps. Ils sont aussi très heureux d’avoir de nouveaux amis, mais par-dessus tout, ils se prennent vraiment au jeu et ont très envie d’aider les personnages dans leur mission. Ça me fait vraiment plaisir, je suis aux anges !

envoi premier courrier dinosaures

Que ressens-tu à l’idée que des enfants du monde entier vont lire ton histoire et rêver de leur rôle de capitaine de mission ?

À la fois une grande joie de voir un rêve se réaliser et une grande appréhension de connaître la réaction des enfants face à mon histoire. J’espère vraiment qu’elle va leur plaire jusqu’au bout ! Et puis, cette histoire s’écrit aussi avec nos petits lecteurs, en fonction de leurs réponses. C’est donc une aventure qui ne fait que commencer, et ça, c’est génial !

Pour en apprendre davantage sur cette nouvelle aventure et lire les premiers courriers de l’histoire rendez-vous sur la page des histoires « Epopia » ! Prêts à embarquer dans les méandres d’un monde extraordinaire à la découverte des mille et un secrets des dinosaures et de leur époque ?

* Dr Alan Grant est le paléontologue du film Jurrasic Park ! 

Plume

Plume

Messagère ailée, mascotte d'Epopia, Plume vous dévoile tous les dessous de notre projet littéraire innovant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *