Des livres jeunesse à 0.80 centimes d’euros !

Vendre des albums jeunesse à 80 centimes d’euros, voilà un pari peu banal et qui fonctionne depuis 1998 !

Une maison d’édition pas comme les autres a décidé d’offrir l’accès aux livres à tous les enfants quelques soient leurs classes sociales ! L’association « Lire c’est partir » œuvre à créer un pont entre le marché de l’édition et les milieux défavorisés avec pour seule envie, permettre à tous les enfants et les jeunes ados de rencontrer la lecture sans que le prix ne soit un frein.

 

Lire-cest-partir_v1
« Lire c’est partir »

Porté par son amour des livres, Vincent Safrat, fondateur de l’association, se lance dans l’aventure « parce que la littérature aide à vivre et que dans un livre, il y a tout…». Refusant l’économie du livre qui repose sur la destruction des invendus plutôt que sur le don, Safrat crée sa maison d’édition associative. En coopération avec de nombreuses personnalités littéraires telles qu’Agnès Rosenstiehl, Françoise Sagan, Thérèse Roche, Alexandre Jardin ou Gudule, Vincent Safrat récupère, distribue, édite puis vend des milliers de livres destinés aux enfants. Cet éditeur « social » limite les intermédiaires et imprime de très gros volumes pour diminuer les coûts de fabrication. Ainsi, il vend environ 2 millions de livres par an qui servent seulement à couvrir les charges puisque l’association ne fait aucun bénéfice et vit sans subvention !

 

ob_49a9bd_222

« Avant j’achetais 1 livre par mois à mes enfants »

 

L’association propose des ouvrages, pour les enfants de 3 ans jusqu’à 12 ans, au prix unique de 0,80 centimes. Un prix incroyable qui permet de faire entrer les livres dans des foyers où ils sont généralement absents mais également dans les structures éducatives qui n’ont pas toujours les moyens suffisants pour investir dans des livres pour enfants.
De nombreux enfants sont privés de lecture et le milieu dans lequel ils grandissent ne devrait pas être un obstacle à la découverte des livres. L’initiative de Vincent Safrat, a permis à des centaines d’enfants venant de milieux ruraux et de banlieues d’avoir accès à la lecture.
Impossible de trouver les livres de la maison d’édition dans le commerce. Fidèle à son projet initial, « Lire c’est partir » vend ses livres, là où il n’y en a pas ou très peu et sillonne la France à la rencontre des familles et des enseignants.

Également disponibles sur internet pour les particuliers et les enseignants, des milliers de titres littéraires, classiques ou contemporains.

 

Alors, prêt, partez, lisez !

 

Henri Gonce

Henri Gonce

Bibliovore, rêveur et écrivain, Henri, prend sa plume pour enchanter les petits lecteurs d'Epopia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *