Les cahiers de vacances sont-ils vraiment utiles ?

Les vacances sont déjà bien entamées et la question de l’utilité des cahiers de vacances est sur toutes les lèvres ! Bien que l’avis des parents, enseignants, psychologues, ne soit pas unanime, le secteur ne cesse de s’accroître et de nombreuses applications ont fait leur apparition sur le marché. Fondés sur l’idée qu’il faut réviser les connaissances acquises pendant l’année scolaire, les cahiers de vacances créent pourtant chez la plupart des enfants, un sentiment de corvée. Ainsi, ils commencent un chapitre et ils abandonnent en cours de route. Alors, ces cahiers de vacances sont-ils vraiment utiles ?

les-cahiers-de-vacances-sont-ils-utiles

 

Le cahier de vacances : utiles pour les parents ? 

Emmanuelle, 32 ans, mère de deux enfants, de 4 et de 7 ans témoigne : « Je continue à acheter des cahiers de vacances même si mes enfants n’accrochent pas du tout car cela me rassure. Je ne veux pas qu’ils soient entièrement coupés du travail scolaire pendant cette longue période d’été et j’ai remarqué qu’ils avaient du mal à la rentrée. »

Baptiste, 30 ans, père de deux enfants : « À mon avis ces cahiers de vacances sont utiles et peuvent même être ludiques ! C’est pour cela que cette année j’ai choisi la variante numérique. Mais que ce soit sur tablette ou en version papier, ce qui est important pour moi c’est qu’ils n’oublient pas ce qu’ils ont appris à l’école durant l’année scolaire. »

Paul, 43 ans, professeur des écoles, père de trois enfants, de 9, 5 et 3 ans :

cahier-de-vacances-utiles-pour-les-parents

« Je ne suis ni pour, ni contre. Je considère que tout dépend de l’environnement de l’enfant. Si l’enfant participe c’est bien de les acheter. S’il n’en veut pas du tout, il faut trouver d’autres activités à l’aide desquelles il peut réviser. Certes, les vacances sont une période de repos, mais elles peuvent servir surtout à rattraper le retard ou à résoudre certaines difficultés que l’enfant peut ressentir à l’école. Mais il ne faut pas que ce soit une contrainte pour l’enfant. »

Si les parents ont peur que leurs enfants perdent les connaissances acquises durant l’année, le cahier de vacances n’a pour utilité que de les rassurer. Et c’est peut-être pour cela que ces cahiers sont très vendus, et très rentables pour les éditeurs mais moins efficaces pour les enfants.

Des activités ludiques plus utiles selon les psychologues

La plupart des psychologues en enfance affirment qu’il y a mieux à faire que prolonger l’école en vacances. Pour la psychanalyste Claude Halmos*, ce qu’il faut transmettre aux enfants, c’est de la passion. Il faut qu’ils aient la possibilité de faire leur propre expérience. Selon elle, la période de “vacances” c’est un temps d’exploration, de découvertes, de partage et c’est aussi une façon précieuse et indispensable d’apprendre, mais pas forcément en remplissant des cahiers. Elle trouve que cet exercice ne procure pas de plaisir aux enfants, du moins que très rarement. Ainsi, plusieurs spécialistes proposent d’autres façons de faire travailler un enfant pendant les vacances, notamment en faisant des activités ludiques. Comme par exemple :

  • Inviter son enfant à écrire des cartes postales à ses amis
  • L’encourager à faire des activités sportives qui lui font plaisir
  • Lui apprendre à nager, courir, jouer au ballon
  • Lire des histoires à leurs petits frères ou sœurs 
  • Lui acheter des livres, des BD, des magazines sur un sujet qui l’intéresse (et pourquoi pas, lire et répondre aux lettres d’Epopia !)
  • Cuisiner avec lui son plat préféré.                                                         

utiles de faire des activités ludiques en vacances

Un outil pour les enfants en difficulté

D’autres spécialistes de l’enfance pensent que remplir les cahiers de vacances c’est étudier autrement, dans un autre environnement que le cadre scolaire et que cela peut aider à faire déculpabiliser l’enfant. Ils conseillent ainsi aux parents de ne pas jouer le rôle du maître au risque de bloquer l’enfant. Ces exercices arrivent à détendre aussi les enfants angoissés qui peuvent reprendre confiance en eux progressivement. D’autres encore pensent que tout ce travail permet d’élargir les relations familiales. On conseille ainsi aux parents de prendre eux aussi un cahier de vacances et de travailler avec leur propre cahier à côté de l’enfant. Eh oui, ça existe les cahiers de vacances pour les parents :).

Les cahiers de vacances sont donc utiles si l’enfant partage également cette idée. Alors que les professionnels nous conseillent de les faire travailler autrement qu’en remplissant ces cahiers, ils peuvent être un outil intéressant pour les enfants qui ont des retards ou certaines difficultés. Mais les vacances, c’est quand même fait pour se reposer non ? :)

En savoir plus :

* L’avis de la psychanalyste Claude Halmos

Pour ou contre les devoirs de vacances ? : Le débat

Débat : pour ou contre les devoirs de vacances

Rémy Perla

Rémy Perla

Papa de 2 enfants, engagé dans la révolution éducative depuis plusieurs années, Rémy Perla est l'inventeur de l'innovation littéraire "Epopia"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *